La Minute Coréenne

La Corée, un pays aux multiples visages


Notre périple en Corée du Sud, nous a permis de voyager à travers l’histoire

du pays qui, bien longtemps avant d’être séparée en Corée du Nord et Corée

du Sud en 1945, était déjà divisé. En 57 avant notre ère, trois royaumes

existaient dans la région : Goguryeo, Baekje et Silla. Au 7 e siècle de notre ère,

Silla s’allia à la Chine pour conquérir les autres royaumes et unifier la

péninsule.


Au cours de notre voyage, nous avons traversé les villes de Gangneung (qui

appartenait au royaume de Goguryeo), Gyeongju (capitale de Silla) et Daejon

(zone stratégique de Baekje). Aujourd’hui ces trois villes, très très différentes

les unes des autres, permettent d’avoir un aperçu de la diversité de ce pays.


Gangneung : du centre-ville à la station balnéaire

Gangneung est la ville où la compétition au Mulimpia a eu lieu. Elle se trouve

sur la côte Est, au nord de la Corée du Sud. Avant le grand jour, nous avons

séjourné dans le centre-ville où nous avons pu nous balader un peu. Après avoir

traversé le marché et apprécié quelques expériences gustatives, nous nous

sommes approchés des limites de la ville où commence rapidement l’espace

rurale avec des champs de rizières et de belles forêts. Nous nous sommes

ensuite rendus près de la côte où le paysage se rapproche désormais de la

station balnéaire. La plage était vide et on en comprend assez vite la raison :

ce jour-là les énormes vagues nous auraient emportés très vite au grand

large.


Gyeongju : une ville chargée d’histoire Comme Gangneung, Gyeongju est composée d’un centre-ville qui donne très rapidement sur d’immenses espaces verts et les montagnes. Plusieurs indices nous rappellent cependant son rôle historique. En premier, ce sont les fameux Tumuli, grandes collines de verdures dans la ville correspondant aux tombeaux royaux. La ville en compte plus d’une centaine. Nous découvrons par la suite le plus vieil observatoire d’Asie du Sud-Est, le Cheomseongdae, datant de 646. Cette structure en pierres, haute d’environs 10 m se trouve à côté d’un immense parc de fleurs. Une rapide recherche sur le net nous apprend qu’elle est composée de 12 pierres à la base (comme les 12 mois de l’année), qu’elle comporte 30 étages (comme les 30 jours du mois) et enfin 365 pierres ont été utilisées (comme les jours d’une année). Enfin, durant notre balade nous nous sommes approchés du bord de la ville où se trouve l’étang Anapji qui date de 674 et est bordé de bâtiments traditionnels et de pavillons s’illuminant au soir. Magnifique.


Daejon : entre arcades et écrans géants

La ville de Daejon apporta une toute autre vision de la ville coréenne. Nous quittons un peu le décor traditionnel pour découvrir une ville plus moderne. Une petite recherche en ligne nous apprend que cette ville est devenue un pôle scientifique du pays dans les années 60 et on y trouve plusieurs grands instituts de recherche coréens. Parmi les immenses immeubles et centres commerciaux, nous découvrons une grande rue recouverte d’un écran géant : la Skyroad ! Bienvenu dans la rue où vous pouvez vous voir apparaître sur un écran et vous faire coucou depuis le ciel. Nous redécouvrons aussi les salles d’arcades, l’occasion de s’affronter à divers jeux, la grande question étant : qui ramènera la plus belle peluche ?


Cécilia

HAIDONG GUMDO

SABRE COREEN PARIS - ILE DE FRANCE

MYEONG DEOK DOJANG

06 32 52 43 88 - sabrecoreen.idf@gmail.com 

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc